4-5 déc. 2020 Lyon (France)

Accueil

Dans le cadre d'une approche psychodynamique référée à la psychanalyse, le travail psychique est conçu comme un travail de transformation par la symbolisation, destiné à rendre possible des processus d'appropriation subjective et à développer la réflexivité. Bien que présente dans l'œuvre freudienne, la notion de transformation n'est pas modélisée en tant que telle par Freud ; c'est Bion qui introduira une conceptualisation de cette notion dans la psychanalyse contemporaine. Ce colloque se propose d'explorer différentes figures de ce travail de Transformations, non seulement dans l'œuvre de Freud et de Bion mais dans différents travaux de la psychanalyse contemporaine : ce concept de Transformations peut désigner toutes sortes de transformations correspondant à un travail de métabolisation de l'expérience subjective : travail de figuration, de représentation et de mise en sens. Le colloque abordera différents champs, comme les neurosciences, la création artistique, littéraire et plastique, le travail professionnel, la criminologie clinique, ainsi que des thématiques variées, comme les transformations psychiques et somatiques, sociales et groupales, les transformations concernant le genre ou l'évaluation des transformations dans les psychothérapies psychanalytiques. Les intervenants situeront aussi cette problématique au fil des âges, du fœtus à l'âge adulte, en passant par l'adolescent. Il s'agira enfin d'aborder le travail du clinicien et/ou de l'analyste autour du transfert et du contre transfert, dans différentes configurations de la clinique des situations limites. Ce colloque vise à aborder de nouvelles pratiques de clinique psychanalytique, et s'adresse particulièrement aux praticiens concernés par les extensions de la psychanalyse.

Personnes connectées : 1